A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, il a été organisé par des bénévoles du Centre socioculturel Loire et Seil à Rezé à côté de Nantes du 4 au 11 mars 2020 une manifestation sur le sujet "Les vêtements et le genre, quelle liberté ?".

Il m'a été demandé de bien vouloir prêter une partie de l'exposition Les Jupes Masculines pour cet évènement. C'est bien-sûr avec plaisir que j'ai accepté.

Ma compagne et moi avons pu être présents lors de l'inauguration du vendredi soir et à la conférence de Nicole Pellegrin, historienne du genre et anthropologue du vêtement. C'est donc ces deux jours que je vais pouvoir présenter ici. Le Centre socioculturel ou l'association HeJ fera certainement un compte-rendu de l'évènement complet. Je ne manquerais pas de faire un lien ici lorsqu'il sera publié.

En rentrant dans la salle "Maison des Isle", sur la gauche on pouvait découvrir des créations d'élèves du lycée Louis-Jacques Goussier". Un travail a été fait sur les chaussures hommes-femmes-mixtes et sur des tenues masculines avec jupe ou robe. Les tenues étaient diversifiées, reprenaient parfois des éléments à connotation strictement féminine aujourd'hui et montrant ainsi que ces éléments pouvaient être masculins.

Sur la droite, étaient présente une partie de l'exposition Les Jupes Masculines avec quelques interviews de porteurs de jupe dans le monde, l'origine de l'exposition, une présentation de la photographe-graphiste Christelle Rama qui a réalisé les 8 photos d'hommes en jupe présentes également. Ces photos de 1m20 sur 80cm chacune étaient l'élément principal en terme de place dans la salle.

 

Les organisatrices ont présenté l'évènement, le programme jusqu'au mardi suivant que vous pouvez découvrir en fin d'article, et les participants présents ce jour là dont Nicole Pellegrin, Romain Granger, les lycéennes et moi-même.

Romain et moi avons pris la parole pour présenter l'exposition Les Jupes Masculines et l'intervention de Romain le dimanche.

Nous avons visionné également de petits films.

 Photos : en bas à gauche Romain Granger et Jérôme Salomé

Le samedi matin, nous avons pu profiter de la conférence de Nicole Pellegrin sur Le genre et l'habit, la construction vestimentaire du masculin et du féminin en France. Ce fut une conférence très intéressante durant laquelle nous avons pu apprendre, entre autres, qu'autrefois les hommes portaient des boucles-d'oreilles pendantes, des frou-frou, de la dentelle, des robes, de la broderie, des bijoux, des voiles, etc (j'ajouterais des chaussures à hauts talons qui n'ont pas été citées) au même titre que les femmes mais qu'il y a eu un renoncement des hommes à toute fioriture laissant place à peu de diversité.

S'est suivi des questions-réponses entre le public et Nicole toutes aussi intéressantes. Malheureusement nous avons dû partir avant la fin. Vous trouverez ci-dessus le programme complet jusqu'au mardi.

C'est avec honneur que j'ai participé à ma façon à cet évènement bien complet sur le sujet. Je remercie les organisatrices pour leur ouverture d'esprit et pour avoir pensé également aux hommes.

Jérôme Salomé

 


Liens internet :

 


Programme de la manifestation "Les vêtements et le genre, quelle liberté ?

Le vêtement est un langage. Il ne vise pas uniquement à protéger ou orner. Il parle de la personne qui le porte. Se vêtir est aussi une activité sociale. S’intéresser au vêtement conduit à s’interroger sur son rôle dans la construction du féminin et du masculin, sur le degré de liberté ou d’aliénation dont l’individu dispose par rapport aux injonctions sociales. Le vêtement lui permet-il de revendiquer sa singularité ? Est-il un moyen de s’intégrer, un moyen pour protester ? Est-il une contrainte ? Objet passionnant d’étude en histoire, en anthropologie, en sciences humaines, il questionne la notion de genre et celle de liberté.

Vendredi 6 mars de 18h30 à 20h - MAISON DES ISLES : Soirée d’inauguration et vernissage

- Un temps convivial, autour d’un verre, pour : Découvrir deux expositions :

  • « Les jupes masculines » réalisée par Jérôme Salomé
  • « Créations des élèves du lycée Louis-Jacques Goussier »

- Visionner plusieurs courts métrages réalisés par des collégien·ne·s de Seine-Saint-Denis, dans le cadre du dispositif Jeunes contre le sexisme créé à l’initiative de l'Observatoire des violences envers les femmes de la Seine-Saint-Denis.

- Regarder le film « Pantalon » de Laëtitia Bertheuil créé pour la campagne Sexisme, parlons-en ! lancée par le Centre Hubertine Auclair.

- Ecouter les témoignages d’élèves de 1ère L du lycée Jean Perrin recueillis dans le film « Le mieux c’est de vous montrer » réalisé en 2019 par les lycéennes Lucie Lucas, Aurélie Bensaïdoun, Elisa Bourdier dans le cadre d’un projet scolaire.

Samedi 7 mars de 10h à 12h - MAISON DES ISLES : Conférence avec Nicole Pellegrin

« Le genre et l'habit. La construction vestimentaire du masculin et du féminin (France, XIIe-XXe siècles) » Par Nicole Pellegrin, chargée de recherche au CNRS, historienne du genre et anthropologue du vêtement.

« Porter la culotte », « l’habit ne fait pas le moine », ces expressions populaires rappellent le rôle de nos vêtements dans la construction de nos identités. Avant toute parole en effet, le vêtement dit et doit dire nos diverses appartenances et notamment celles de sexe. Voiles, braguettes, boutons, fraises, soutanes, poches, crinolines, révèlent et construisent les catégories fondatrices que sont le masculin, le féminin et l'éventuel "neutre". Un parcours visuel à travers des images de vestiaires anciens et des propositions d'artistes contemporain·e·s soutiendra cette conférence en forme de débat.

Rencontre proposée en partenariat avec l’équipe des « Petits déjeuners » Participation : brioche, croissants, jus de fruits, etc..

6 mars 18h30-20h / 7 mars 15h-18h / 8 mars 15h-17h - MAISON DES ISLES : Expositions

- « Les jupes masculines » De tout temps, les hommes ont porté des robes et des jupes. De nos jours, ces vêtements semblent définir un genre. Pourtant, les jupes, comme les pantalons peuvent être aussi bien féminins que masculins. C’est ce que Jérôme Salomé de l’association Les hommes en jupe s’est attaché à montrer en créant l’exposition Les jupes masculines en 2012 partiellement présentée ici. Des hommes portant la jupe témoignent ou prennent la pause devant l’appareil photo de Christelle Rama.

- « Créations des élèves du lycée Louis-Jacques Goussier » Des élèves de la filière « Métiers de la mode et du vêtement » s’expriment sur le thème des vêtements et du genre.

Dimanche 8 mars de 15h à 17h - MAISON DES ISLES : Rencontre avec Romain Granger 

- Créateur de la marque Sous les jupes des hommes et membre de l’association Les hommes en jupe.

- Rencontre précédée de la diffusion du court-métrage « Kilt » de Rakel Ström (2019, 13 mn) Avec Philippe Rebbot, Delphine Rollin et Pablo Beugnet « Un jour, un pari fait avec sa femme, conduit Philippe à sortir en jupe. Au départ un jeu, cette expérience, lui apporte plusieurs déconvenues puis le transforme radicalement. »

- Romain Granger proposera un essayage de quelques jupes pour hommes qu’il a créées.

Mardi 10 mars à 20h30 - CINÉMA SAINT-PAUL : « Jupe, ou pantalon ? »

Un film documentaire de Brigitte Chevet (2007, 52 mn)

Jupe ou pantalon ? Cette simple question ne relève pas uniquement de la mode du jour. Et, pour les ados, elle est plus compliquée qu’il n’y paraît. Au lycée agricole d’Etrelles, des élèves échangent sur le sujet du port de la jupe dans le cadre d’un atelier sur la sexualité animé par l’association Libertés couleurs. Au-delà de la question du vêtement, les jeunes s’expriment sur l’amour, le sexe, les genres. La documentariste Brigitte Chevet filme les débats et les actions mises en place par les lycéens pour sensibiliser leurs pair·e·s. Celles-ci ont été à l’origine de la « Journée de la jupe et du respect ».

Nous vous invitons à boire un verre à l’issue du débat. Co-voiturage sur inscription (départ 20h à la maison du Port-au-Blé). Passager ou conducteur, merci de vous faire connaître auprès du CSC.

Livre d'or papier que les visiteurs de l'exposition d'Ambazac le 15 et 16 avril 2012 pouvaient compléter


Traditions, cours d'histoire mais aussi création... et modernité.

Merci pour votre initiative.

Philippe.


Belle initiative, beau travail et du courage pour être différent.

Marc (Toulouse)


Bravo à vous pour cette exposition, sans oublier tous les partenaires.

Jean-Pierre (Rouen)


Bravo pour l'initiative et le travail !

... et vivement qu'il soit plus facile pour les hommes de porter la jupe !!

François


Bravo pour l'exposition, elle est très belle et très bien faite...

M Lise


Bravo pour l'expo.

C'est beau.

Léane, 6 ans


J'ai bien aimé les robes.

Lucas, 9 ans


Bravo ! Belle initiative ... Continuez...

Christiane


Excellente initiative ! Pourquoi ne pas proposer un essayage devant une glace aux visiteurs ?

Philou


J'adore !

Bravo pour l'expo.

Et bravo pour le "culot" !

Je fais un peu de couture et cette expo est très inspirante. 

Belle continuation.??

Bérangère


C'est super !

Elise


Belle initiative et belle expo

Nico


Bravo pour cette superbe exposition très pédagogique et qui apporte un oeil nouveau sur le vestimentaire masculin.

Il est à souhaiter que cette action ait des suites en permettant aux hommes qui le souhaitent de sortir en jupe sans appréhension.

Excellent travail des étudiantes et beaux modèles de créateurs.

Merci à vous.

Jean-Daniel


Magnifique, très bonne initiative, Bravo et merci.


Très belle exposition, à continuer dans ce sens pour faire évoluer le port de la jupe.

Merci


Remarquable exposition.

Cela donne une nouvelle vision du port de la jupe, avec de très beaux modèles exposés.

Vraiment à découvrir.

Franck.


L'exposition est originale et l'on peut voir le port de la jupe d'une manière différente. On peut aussi apprendre les différentes tenues que portaient les hommes tout au long de l'histoire.

Très belle expo.

Jacqueline


Surprenante, originale ; voici une expo qui permet de découvrir les hommes sous un nouveau jour ! Comme quoi, la jupe est universelle et unisexe ! Très belles réalisations !

Sophie


Très belle exposition, avec de jolie modèle de jupes et beaucoup de style !

Christine et sa famille


C'est bien c'est bisarre quand même que les garçons portent une jupe

Clémentine (7 ans)


J'aime, Superbe, Extra

Rien à redire

Christine et moi sommes heureux de cette expo.

Bravo à toute l'équipe.

René et Christine


Un projet finalement abouti. Quelle satisfaction !

Félicitations.

Caroline


Très bonne idée d'exposition. De très beaux modèles pour de beaux mecs. Une mode à développer. Félicitations.


Exposition fort intéressante, bonne explication.

Jupe pour homme beaucoup de charme !!!

Ambiance sympathique.

Nicole


Très bonne inspiration, très bons modèles, très toi Jérôme...

PNKO


Superbe, les tissus, l'ambiance...

Merci à toi  Jérôme ! A+

iojik


Très bien, les hommes sont aussi doués que les femmes pour la couture, même peut-être d'avantage.


Très intéressant. Un peu de fantaisie !! Que diable


Très élégant. Continuez


Bravo et merci pour cette superbe expo.

Claude


Belle idée ! Belles photos ! Belles jupes ! Belle expo ! Bravo


Exposition très intéressante. Belles photos.

Merci

Bérangère


Très bonne initiative !!!

Bonne continuation à tous... Et que les porteurs de jupes se fassent de plus en plus nombreux !

Il n'y a jamais trop de fantaisie et lde liberté.

Julia



 

Sans ces personnes, associations, écoles, entreprises, centre de loisirs, ... notre exposition n'aurait pu être ce qu'elle a été. Par cette page de ce site internet, je les remercie une nouvelle fois chaleureusement.

ACH

(Suisse) Anne-Caroline Huguenin est une couturière qui se consacre aujourd'hui à la création de tenues pour des groupes de rock et pour les enfants. Cependant, elle a réalisé des jupes pour hommes.

Aja Publicité

Aja Publicité est une entreprise artisanale qui répond rapidement et efficacement à tous vos besoins en décoration adhésive : enseignes, banderoles, caissons lumineux, déco véhicules, déco vitrines, signalétiques, déco numérique, stickers adhésifs sur mesure. Site internet : aja-publicite.fr

Association HeJ, Hommes en jupe

Association HeJ a son origine dans le Limousin. En effet, elle a été co-fondée en 2007 à Ambazac (87) par deux Ambazacois Jérôme Salomé et Caroline et une personne ayant une maison de famille à côté de Guéret (23). Elle est initialement issue de discussions de membres du site internet i-hej.com créé en août 2004 par Jérôme Salomé, site qui est devenu celui de l'association. Jérôme et Caroline ont rapidement laissé leur place pour que des porteurs de jupe s'investissent plus dans des actions. Ce qui a porté ces fruits puisqu'un nouveau bureau s'est formé et de nouvelles actions ont vu le jour. Le nombre d'adhérents est d'une quarantaine. Si vous souhaitez soutenir la jupe au masculin, n'hésitez pas à adhérer à cette association. Site internet : i-hej.com

Belle et Beau

Belle et Beau est un magazine dont le concept est de permettre à des Monsieur et Madame Toutlemonde de devenir mannequin du magazine car chacun(e) peut être belle ou beau.

C' la fiesta !

Magie, animation, événementiel. Site internet : clafiesta.com

Christelle RAMA

Christelle Rama est une excellente photographe et graphiste de Sereilhac (87). Vous pouvez retrouver des exemples de son travail sur son site internet. Site internet : christellerama.com

Farinello

Farinello se situe à Ambazac et propose des Pizzas de fabrication artisanale, composées essentiellement de produits frais. Page Facebook : facebook.com/pizzeriafarinello

Galeries Lafayette Limoges

Site internet : galerieslafayette.com/magasin-limoges

Garb the world

(Etats-Unis) Garb The World est une boutique en ligne de costumes historiques sur laquelle on peut retrouver les tuniques et robes portées par les hommes autrefois. Site internet : garbtheworld.com

Hommes, femmes et enfants

Hommes, femmes et enfants ont aussi participé à titre personnel, soit dans la réalisation de l'exposition soit par leurs conseils, aides, ... Clémence, Marine, Didier, Marc, Nicolas, Florence, Simone, Francis, Denise, Sauveur, Christophe, Jean-Pierre, Françoise, Monique, Céline, Noël, Tatiana,...

Iojik

iojik est une chanteuse de Condat-sur-Vienne qui a sorti un album que je vous invite vivement à découvrir et écouter. Site internet : iojik.free.fr

Julien Silvereano

(France) Couturier ayant créé des jupes pour hommes.

La Petite Abeille Ecolo

(France) Lescault Couture est une auto entreprise, principalement spécialisée dans les costumes de danse, produits bio et récupération. Elle réalise également des jupes pour hommes.

Lasgorceix

Lasgorceix est un gite et chambres d'hôtes labellisé Gîtes de France 3 épis, à Saint-Léger-la-Montagne dans les Monts d'Ambazac dans le Limousin. Site internet : lasgorceix.com

Le Mas Jambost, lycée des métiers

Le Lycée Professionnel du Mas Jambost est un établissement public qui prépare aux formations industrielles et artisanales dans les domaines professionnels du bois, de la céramique, du modelage, de la tapisserie d’ameublement et des Métiers de la Mode. Site internet : lyc-lemasjambost-limoges.ac-limoges.fr

Le Petit Prince

Le Petit Prince est le centre de loisirs d'Ambazac.

Louise Dumont

Louise Dumont est une étudiante de Malakoff qui est originaire de Guéret, mais aussi photographe. Page Facebook : facebook.com/ld.vuesurlac

Mairie d'Ambazac

Ambazac est une commune de la Haute-Vienne de plus de 5200 habitants. Elle est composée de tous types de commerces nécessaires à la vie quotidienne. Elle est desservie aussi bien par les trains que par les bus. De plus, l'accès à l'autoroute A20 est très facilité. Site internet : mairie-ambazac.fr

Mandragore

(Belgique) L'atelier de Malyka de Bruxelle, en Belgique, est spécialisé en stylisme et confection de vêtements masculins et féminins. Malyka a créé la collection Mandragore regroupant des jupes et des accessoires pour hommes.

Midasclothing

(Royaume-Uni) Midasclothing de Manchester propose des jupes pour homme. Malheureusement, il a l'air d'avoir arrêté son activité car son site internet ne fonctionne plus.

Radio Open FM

Radio Open FM est la radio web des Monts d'Ambazac du Limousin qui relate de l'actualité et des manifestations locales sous forme de reportages, accompagné de musiques année 80, Rock, Hit... et d' infos nationales. Site internet : radioopenfm.fr

René Beau

René Beau est photographe. Page facebook : facebook.com/rene.beau

Sos faune sauvage

Sos faune sauvage est un centre de sauvegarde de la faune sauvage du Limousin. Site internet : sosfaunesauvage.fr

Touchatou

Touchatou est un magasin de tissus de Limoges où on peut trouver tout ce qui tourne autour du tissu. Très bon accueil et sérieux assuré. Site internet : touchatou.fr

Unionkilts

Union Kilts est une société du Royaume Uni qui propose des kilts modernes, dans différentes matières.

Valérie Brasme

Valérie Brasme est une créatrice de prêt-à-porter et styliste free-lance. Vous pouvez retrouver dans ses collections des jupes pour hommes. Site internet : valeriebrasme.hautetfort.com

 

L'association HeJ (Hommes en jupe) créée en 2007 a décidé de décerner son "prix" pour récompenser la personne ou le groupe de personnes ayant le mieux contribué à promouvoir la jupe masculine et la liberté vestimentaire.

Comme vous avez pu le voir lors de l'exposition en avril 2012 à Ambazac, des étudiantes du lycée Le Mas Jambost de Limoges ont créé des jupes pour homme. Le lycée a décidé de mettre en valeur ce travail lors de ses portes-ouvertes 2013.

C'est ainsi que de multiples visiteurs, élèves et parents, ont pu voir que des jupes pour hommes existaient et qu'un homme pouvait porter une jupe.

Pour l'anecdote, on m'a raconté qu'un frère d'une fille souhaitant intégrer le lycée était ravi de découvrir des jupes pour hommes lors de la visite.

J'ai été invité à ces portes-ouvertes et ainsi visité en jupe entièrement le lycée. Ce fut très intéressant. 

Je remercie le lycée et tout particulièrement la professeur qui s'est occupée du projet.

Peut-être ne le savez-vous pas, j'ai obtenu en août 2016 l'autorisation d'aller en jupe au travail (fonction publique) sous la condition que je ne sois pas en contact avec le public dans le cadre de ma profession et que ma tenue reste sérieuse.

Quelques mois après, j'ai eu l'autorisation d'organiser mon exposition dans la cafétéria de l'établissement public et réservée à mes collègues (550 environ dans le bâtiment). Par conséquent, l'exposition "Les jupes masculines" y a eu lieu la semaine du 15 au 19 mai 2017. 

L'ouverture d'esprit de ma hiérarchie actuellement en place est admirable, quand on sait qu'un enseignant adhérent de l'association Hommes en jupe a été réprimandé pour être allé au travail en kilt. Un grand merci à elle !

L'exposition a été annoncée par la Direction de la communication sur l'intranet et j'ai pu mettre des affiches de l'événement à toutes les entrées et sorties dans le bâtiment.

 

Contenu de l'exposition :

Par manque de place, je n'ai pu installer la totalité de l'exposition, et l'événement n'étant pas surveillé j'ai évité d'y mettre des choses de valeur (jupes pour hommes de couturiers, grandes photos de 1m20). 

Mes collègues ont pu voir en allant boire un café ou en se restaurant le midi :

- un aperçu de la mode masculine dans l'histoire et dans le monde,

- des interviews de porteurs de jupes dans le monde,

- le travail d'étudiantes du lycée Le Mas-Jambost de Limoges sur le sujet de la jupe masculine,

- les créations des enfants du Centre de loisir d'Ambazac,

- les photos des photographes Christelle Rama, Louise Dumont et Floriant Chamare,

- des mannequins sur pied : tenue d'époque, sarong indonésien, costume-jupe, jupes courtes et jupes longues.

- des brochures de l'association Hommes en jupe.

Les retours :

Les retours directement ou indirectement revenus à mes oreilles (retours essentiellement de femmes) :

- Quelques femmes m'ayant vu installer l'exposition ont montré leur enthousiasme à cette dernière.

- "Belle expo", "Expo bien documentée", "Belles tenues exposées" (aussi bien d'hommes que de femmes).

- Ils ont pris conscience que les hommes ont toujours porté des jupes et que ce n'est donc pas nouveau.

- Félicitations sur mon audace et mon courage de porter la jupe au travail.

- Fierté d'être dans un établissement public aussi ouvert.

- Quelques hommes viriles qui pensent perdre leur virilité avec une jupe (bon ceux-ci n'ont pas forcément été voir l'exposition).

Les points positifs : 

- La plupart des retours sont positifs.

- Même les collègues qui ne se seraient pas déplacé car le sujet ne les intéresse pas ou sont remplis de préjugés, ont pu côtoyer l'exposition qui était dans la même salle que leur lieu de pause et restauration, et ne pouvaient manquer l'affiche qui montrait que les "jupes masculines" existaient. 

- et indéniablement la faisabilité de cette exposition sur un lieu de travail, et de plus dans un établissement public de l'Etat. 

- Date : 27 février 2012

- Interview de Jérôme Salomé l'organisateur de l’exposition, au sujet de la première édition.

- Interview réalisée par l’association HeJ, Hommes en jupe.

En quelques mots, peux-tu nous dire en quoi consiste l'exposition, ce qu'on y verra ?

« Mâles en jupe, bien en Limousin » est une exposition sur la jupe masculine et les hommes porteurs de jupes qui aura lieu les dimanche et lundi 15 et 16 avril 2012 à partir de 9h à l’Espace Mont Gerbassou sur la commune d’Ambazac dans le Limousin en France, et dont l'entrée est gratuite. Le Limousin y est aussi mis à l'honneur par le fait que cet évènement existe essentiellement grâce à l'aide et à la participation bénévole d'hommes, femmes et enfants, d'artiste, association, école, boutique, ... du Limousin ou d'origine. Une exposition de ce type est une première en France.

Durant votre visite, vous aurez la possibilité de vous informer sur le port de la jupe par les hommes à travers l’histoire (textes, images, statuettes et tenues représentants des costumes d’époque, fresque historique réalisée par des enfants d'un Centre de loisirs), vous pourrez découvrir des hommes contemporains porteurs de jupes (interviews et photos d’hommes à travers le monde, photos d'hommes du Limousin en jupe prises par une artiste professionnelle, présence le dimanche de l'association Hommes en jupe) et des jupes adaptées aux hommes d'aujourd'hui réalisées par des étudiantes de BTS du Limousin ainsi que des jupes pour hommes de couturiers français et étrangers. S'ajoutent à ceci d'autres réalisations artistiques. Même une chanson sur l'homme en jupe a été créée et dont l'idée est venue de l'exposition.

Une exposition unique à découvrir...

Comment t'es venue l'idée de mettre sur pied cette exposition ?

L’idée de faire une exposition sur la jupe pour hommes est lointaine, du temps où j’administrais le site internet HeJ (i-hej.com) devenu l’association « hommes en jupe ». Malheureusement, mes fonctions dans HeJ étant trop variées, je ne pouvais tout faire et ce projet était resté à l’état d’idée.

Mi 2007, j’ai souhaité prendre plus de temps pour ma famille et moi-même et donc mon activité pour la jupe masculine s’est spécialisée, laissant ainsi la partie communautaire et les actions sous la responsabilité des autres porteurs de jupe. Cette spécialisation s’est faite autour de la création d'un site internet d'informations dédiées à la jupe masculine (aujourd'hui lesjupesmasculines.fr).

C’est par ce dernier qu’une élève du Limousin m’a contacté pour l’aider dans le cadre d’un travail donné à sa classe par sa professeur d’Arts appliqués qui avait eu l’idée du thème après avoir lu un article sur le port de la jupe par les hommes. J’ai été contacté ensuite par cette professeur qui m’a invité à venir voir le travail de ses élèves lors des « portes ouvertes » du lycée. J’ai trouvé ce travail magnifique et l’envie d’organiser une exposition m’est revenue de plein fouet. 

Au début, je pensais n’exposer que quelques jupes, textes et photos dans une vitrine de boutique ou un Office de tourisme. Et je me suis dit « pourquoi ne pas voir grand, pour ensuite faire plus petit si impossible ? ». C’est de là qu’a commencé la recherche de partenaires puis d’un lieu.

Quelles ont été les principales difficultés que tu as rencontrées ?

La principale difficulté, néanmoins très positive en soi, a été une des particularités de ce projet : aucune ressource financière et donc un projet qui ne peut s’appuyer que sur le bénévolat.

Que cela engendre-t-il ? L’impossibilité de connaitre à l’avance l’importance de l’exposition dont la taille et le contenu dépendent des participations bénévoles, également inconnues au départ et parfois même deux mois avant l’événement ; par conséquent, l’impossibilité de joindre un budget précis aux demandes de sponsoring adressées aux banques et sociétés desquelles je n’ai eu que des réponses négatives ou aucune réponse. 

Le bénévolat veut dire aussi que chacun, à juste titre, « travaille » à son rythme, selon son envie, ses disponibilités et ses obligations professionnelles et personnelles. Cela peut rendre l’organisation plus ou moins instable, surtout quand un point du projet dépend de l’évolution d’un autre et cela a certainement donné aux personnes extérieures une impression de lenteur dans la réalisation (plusieurs années). Néanmoins, comme je l’ai dit au début de ma réponse et que je développe lors de la prochaine question, il en ressort beaucoup de positif.

A l'inverse, as-tu eu de bonnes surprises ?

Oh oui ! Les bonnes surprises ont été de rencontrer des personnes qui n’ont rien à voir avec la jupe pour hommes et qui ont « investi » (temps voire argent) avec enthousiasme dans ce projet, au sujet qui sort des habitudes et qui est soumis à la pression des préjugés. J’en suis encore surpris et ému et je profite de cet interview pour les remercier de tout cœur.

D’ailleurs, c’est grâce à elles que le projet a pu devenir une réalité et donc permettre aux personnes en lien direct avec la jupe masculine de s’ajouter à l’événement par la suite. 

Leur participation bénévole de tous âges et tous domaines fait ressortir de cette exposition une grande ouverture d’esprit et une atmosphère positive.

Comment réagissent les gens quand tu leur parles du sujet de ton exposition ? Sont-ils surpris, voire hostiles, ou au contraire se montrent-ils ouverts au concept de la jupe masculine ?

C’est difficile à dire. J’ai contacté beaucoup de personnes par courriers ou courriels. Il n’y a donc pas d’échange si la personne ne répond pas. Celles qui me contactent c’est essentiellement parce qu’elles souhaitent participer.

Cependant, des personnes que nous connaissons ont demandé à d’autres de leur entourage si elles étaient intéressées par le projet et il est arrivé que ces dernières refusent de participer à ce projet qu’elles ont dit « farfelu ». 

Quant aux réactions positives, une patronne d’une boutique de tissus ne comprenait pas pourquoi un homme pouvait vouloir porter une jupe car elle-même n’aime pas en porter. Cela ne l’a pas empêché d’apporter une participation importante à la réalisation d’une partie de l’événement. Une photographe est totalement investie dans la réalisation de photos d’hommes en jupe qu’elle prend uniquement pour l’exposition, elle y passe des heures et effectue les déplacements nécessaires. Des non porteurs de jupes ont accepté d’être pris en photo en jupe. Un animateur d’une radio locale m’a fait la surprise de porter une jupe pour animer sur scène un événement musical organisé par la radio. Un homme a découvert la jupe lors d’une séance photos que nous avons mise en place et désormais il souhaite en porter l’été. Etc.

Quant aux personnes ne participant pas et avec qui nous parlons de l’exposition, elles ont l’air intéressées et demandent souvent de leur rappeler les dates de l’événement.

Quels enseignements tires-tu de l'organisation de cet événement par rapport à la promotion de la jupe masculine ?

Au départ, j’imaginais que la promotion de la jupe masculine ne se ferait que le jour de l’événement, et bien-sûr seulement si celui-ci réussi à se faire connaitre. En fait, je me suis rendu compte que c’est également tout au long de l’organisation que la jupe masculine s’est faite découvrir : 

Lors de recherches de partenaires et d’aide (des centaines de courriers et courriels adressés à droite et à gauche) ;
Sans compter la classe qui a relancé mon envie d’exposition, cela fait le deuxième lycée avec lequel je travaille dans le cadre du projet. La plupart des élèves n’avaient lu aucun des multiples articles parlant du port de la jupe par les hommes. Rentrer ce sujet dans un projet pédagogique de leurs études a été l’occasion de le faire découvrir et de les sensibiliser sur le sujet, et même d’en devenir des acteurs directs.
Il en est de même avec des enfants d’un Centre de loisirs qui réalisent une fresque historique pour l’exposition.
Des hommes non porteurs de jupe ont accepté de faire des séances photos en jupe avec la photographe professionnelle partenaire de l’événement. On doit certainement en parler autour d’eux.
Une chanson, dont l’idée vient de l’exposition, a été créée et fera naturellement la promotion de la jupe masculine lorsqu’elle sera chantée, même après l’exposition.
Enfin, ce projet a permis beaucoup plus souvent d’entamer la conversation sur le sujet que mon propre port de la jupe.
Je pense donc qu’un événement de ce type peut être un complément indispensable aux actions médiatiques pour rétablir la jupe dans la garde-robe masculine. En effet, il permet de toucher des personnes de tous âges que ne touchent pas les articles de médias, voire les rendre acteurs sur le sujet.

Enfin l’ouverture d’esprit que j’ai cité dans une autre réponse montre que la jupe masculine a toutes ses chances de progresser, tout d’abord parce qu’elle montre que cette dernière peut être acceptée par autrui, puis parce que montrer son acceptation ne peut que faire boule de neige auprès des réticents. Cependant, je pense que pour mettre au grand jour l’ouverture d’esprit des non concernés par le port de la jupe par les hommes, les initiatives des concernés sont plus que nécessaires.

Et après l'expo ? As-tu déjà d'autres idées, peut-être des projets concernant la jupe pour homme ?

Je souhaiterais que notre exposition s'exporte dans d’autres lieux, d'autres villes et dans le même concept de bénévolat (salle gratuite, etc). Je pense réactualiser le site internet en y apportant des améliorations et j'espère que d'autres porteurs de jupe mèneront des actions également.

Il faut également penser à ses vies personnelle et professionnelle et les projets qui en découlent, en clair trouver un bon équilibre. Mais faire évoluer les mentalités au sujet de la mode masculine sera toujours présent dans mes projets.


Ajout à cet article :

Depuis la première édition, une partie de l'exposition a été présente dans d'autres lieux, j'ai organisé la participation d'hommes en jupe dans un défilé, j'ai obtenu par ma DRH l'autorisation pour les hommes de venir travailler en jupe et j'ai fait l'objet de plusieurs interventions dans les médias.

De plus, il faut savoir que porter la jupe au quotidien et d'assumer pleinement fait évoluer automatiquement les mentalités autour de soit, au minimum montre que porter une jupe pour un homme est possible :

- réunion au lycée de mes filles,

- aller en jupe 9 fois sur 10 au travail,

- faire des sorties et activités en jupe avec des personnes que je ne connais pas forcément et organisées via des sites de type Onvasortir ou Sortirbouger,

- j'ai déménagé et mes nouveaux voisins me voient en jupe ainsi que les clients et employés des nouveaux commerces que je cotoies,

- ayant des périodes de célibat, être en jupe sur des photos de sites de rencontre,

- etc.

Le "plus grand défilé du mode du monde", inscrit au Guinness des records et organisé par les Galeries Lafayette dans tous ses magasins de France pour sa 3ème édition, s'est déroulé le samedi 22 septembre 2012 à 16h.

Celui de Limoges fut exceptionnel et une première dans le pays : en effet, pas moins de 8 hommes ont défilé en jupe parmi les 81 mannequins présents à Limoges, du jamais vu dans un défilé de ce type !

L'exposition "Mâles en jupe, bien en Limousin", présente aux Galeries Lafayette de Limoges en cette période, a été citée de nombreuses fois par l'animateur du défilé. Se firent entendre des réactions positives telles que "Ces hommes apportent quelque chose de plus au défilé" ou d'une femme "J'aime voir une jupe sur des hommes, c'est élégant et çà leur va bien".

Pour l'historique :

Je suis convaincu que c'est par l'information mais aussi en montrant l'exemple que nous pouvons aider la jupe masculine à rentrer dans les mentalités et dans la mode. J'ai donc une nouvelle fois bravé ma timidité et me suis lancé dans l'aventure proposée à tous par les Galeries Lafayette en jouant les mannequins d'un jour lors de la 2ième édition de son "plus grand défilé du monde", en 2011 à Limoges. 

Ensuite présent, dans le public, à l'élection Miss XS organisée aussi par et aux Galeries Lafayette, Marie, la Responsable marketing du magasin de Limoges est venue me parler pour parler de mon port de la jupe. 

Ainsi remarqué, Marie, qui était au courant de notre exposition d'avril 2012 à Ambazac, me contacta pour me demander que des hommes en jupe viennent en force lors de son défilé du 22 septembre 2012 et me proposa d'accueillir l'exposition autour de cette date.

René, Julien, Niko, Philippe, Pascal et Marc, que j'ai connus grâce à l'exposition, répondirent immédiatement présents à l'invitation de défiler en jupe pour cette occasion. A savoir que certains ne portent pas la jupe habituellement ou ne la portaient pas avant l'exposition. Christian, porteur de jupe de l'association "hommes en jupe" et ayant défilé en 2011 à Paris, décida de nous rejoindre à Limoges pour cette édition 2012. Cette équipe de 8 hommes en jupe, tous de styles différents, ont permis de montrer qu'il existait autre chose que le pantalon pour les hommes, qu'en jupe les hommes pouvaient rester masculins dans différents styles, du plus décontracté au plus sérieux.

Merci aux Galeries Lafayette et aux hommes qui ont porté fièrement la jupe pour l'occasion.

EXCEPTIONNEL : cliquez ici pour voir la vidéo du défilé

 

C'est avec une grande joie que nous avons accepté l'invitation des Galeries Lafayette de Limoges d'accueillir l'exposition "Mâles en jupe, bien en Limousin" dans son magasin du 17 au 27 septembre 2012.

L'exposition étant trop importante, je n'ai pu tout installer donc étant dans un magasin de mode j'ai pioché parmi les jupes pour homme de couturiers et d"étudiantes et les photos d'hommes en jupe. Souhaitant montrer néanmoins une tenue d'époque, j'ai sélectionné un Chiton grec.

Le tout a été judicieusement placé à l'étage "Homme" du magasin, une partie à l'entrée place de la République et l'autre partie aux escalators permettant de naviguer d'étage à étage. Les clients ne pouvaient pas rater l'exposition, surtout qu'elle y est restée 10 jours.

Un grand merci aux Galerie Lafayette de Limoges, ses employés pour leur aide, son directeur, et plus particulièrement à Marie.

Parmi l'exposition, vous avez pu retrouver :

  • les 8 photos de la photographe/graphiste Christelle Rama imprimées par Aja Publicité de Limoges.
  • un Chiton grec donné par Garb the World.
  • un kilt moderne de UnionKilt.
  • un sarong d'Indonésie.
  • trois jupes pour hommes réalisées par des étudiantes du lycée Le Mas Jambost de Limoges en partenariat avec le magasin de tissus Touchatou de Limoges..
  • une jupe pour homme du couturier Julien Silvereano.
  • deux jupes pour homme de Mandragore.

 L'exposition "Mâles en jupe, bien en Limousin" est, à ma connaissance, une première en France, voire exceptionnelle au monde. Elle a eu lieu lors de sa première édition les 15 et 16 avril 2012 dans la commune d'Ambazac en Haute-Vienne.

La réaction principale des visiteurs a été leur étonnement de voir une exposition aussi grande et aussi "garnie", ils ne s'y attendaient pas. Nous avons reçu souvent des félicitations pour l'important travail réalisé.

Une exposition "bénévole" :

Dès leur arrivée, ils ont pu découvrir plus de 24 partenaires/participants de l'exposition qui ont aidé de différentes façons à la réalisation de cet évènement, et ce, bénévolement. L'exposition, sans eux, n'aurait pu être ce qu'elle a été et je les remercie encore grandement. Ce qui peut paraître étonnant et en même temps peut montrer une grande ouverture d'esprit, c'est que la plupart de nos partenaires/participants n'ont rien à voir avec la jupe masculine. A ces partenaires s'ajoutent des femmes, hommes et enfants qui ont donné un coup de main, qui ont apporté des conseils, ... de façon personnelle, sans représenter une association ni une entreprise. Quand j'ai déménagé dans le Limousin, cette région avait la réputation d'être fermée d'esprit. Pourtant la plupart des participants bénévoles de l'exposition sont de cette région. "Bien en Limousin" dans le nom de l'exposition n'était pas juste pour faire un jeu de mot mais bien pour mettre à l'honneur ces Limousins.

Une exposition "limousine" :

Il faut savoir que des porteurs de jupe répartis aux quatre coins de la France, de Belgique et de Londres sont venus spécialement pour l'exposition. Nous ne pouvions faire l'exposition "Mâles en jupe, bien en Limousin" sans leur faire découvrir cette belle région de France. Photos, cartes, documentation ont été gentiment donnés par l'Office du Tourisme d'Ambazac.

Une exposition "culturelle" :

Pas moins de 18 croquis avec textes explicatifs en français et en anglais et 67 images couleurs ont montré aux visiteurs un aperçu du costume masculin de la préhistoire à nos jours, en passant, entre autres, par la tunique romaine et la robe d'avocat. Cette partie de l'exposition est le résultat d'un important travail de recherches dans des livres et sur internet, de traduction et de mise en pages permettant une homogénéité dans la présentation. Cette partie de l'exposition a montré ou a rappelé que nous n'avions "rien inventé" (propos de visiteurs) et qu'une actualisation de la jupe à l'homme d'aujourd'hui est ce qu'il y a de plus normal.

Une couturière de Los Angeles, spécialisée dans la confection de costumes d'époque, nous a permis de montrer "en vrai" des tenues portées par des hommes grecs, romains et égyptiens et accompagnées de textes explicatifs. A cela ce sont ajoutées deux tenues portées par les hommes d'Asie. Pour l'anecdote : un garçon de 9 ans, passionné d'histoire nous expliqua sa grand-mère, faisait des aller-retour entre les croquis/textes et les tenues, desquelles il a fait le tour pour voir comment elles étaient faites et portées. Il a noté dans le livre d'or "J'ai bien aimé les robes".

Une exposition "pédagogique" :

Durant deux années scolaires, nous avons pu travailler sur le sujet de la jupe pour homme avec des classes du domaine de la mode de deux lycées de Limoges. A l'occasion de l'exposition, nous avons présenté le travail réalisé par des étudiantes de BTS. C'est ainsi que les visiteurs ont pu découvrir huit jupes pour hommes portées par des mannequins sur pied et les planches de croquis correspondants, montrant de quelles bases se sont inspirées les étudiantes. Un des objectifs donnés aux étudiantes était de créer des jupes qui pourraient plaire aussi aux hommes qui n'en portent pas à ce jour. Parmi ces huit jupes, plusieurs ont plu à la fois à des hommes qui ont l'habitude de porter ce vêtement et à la fois à des hommes qui l'ont découvert via l'exposition. Propos d'un homme en jupe de Paris : "J'ai trouvé les modèles réalisés par les étudiantes de Limoges très élaborés et dignes des modèles proposés par les créateurs confirmés". Les tissus et accessoires ont été chaleureusement donnés par un magasin de tissus de Limoges.

Une exposition "d'échanges" :

Des hommes en jupe, des vrais, et en vrai, venus de partout... : Étaient présents des adhérents de l'association HeJ (hommes en jupe) venus de Rouen, Saint-Malo, Strasbourg, Poitiers, Bordeaux, Paris mais aussi de Belgique. Se sont ajoutés un second porteur de jupe de Belgique, un Australien de Londres mais aussi des porteurs de jupes du Limousin que nous ne connaissions pas auparavant. Certains étaient accompagnés de leur compagne. La présence de ces porteurs de jupe a apporté un vrai plus de convivialité, d'échanges avec les visiteurs et de bonne ambiance mais aussi de démonstration de diversité dans le port de la jupe, quelque soit le physique (petit, grand, ...) et le style. Cela a été aussi l'occasion pour les hommes en jupe de discuter entre eux, autrement que par internet. Selon un adhérent de HeJ, ce fut le lieu ayant regroupé le plus d'hommes en jupe depuis la création de l'association. Cela a été un vrai plaisir pour moi de tous les accueillir dans ce moment inoubliable, aussi grâce à eux. Merci les HeJ !

Une exposition de toutes générations :

L'exposition a été l'occasion pour des enfants d'un Centre de loisirs de réaliser une activité manuelle et artistique sur les hommes en jupe et de voir leurs créations exposées. C'est ainsi que les visiteurs ont pu découvrir en dessin et papier-peint un homme en djellaba, un homme en jupe, chemise et cravate, un homme asiatique, ... De vrais petits artistes !

et les femmes commencèrent à porter le pantalon... :

Notre résumé historique du port du pantalon par les femmes a rappelé que celles-ci n'ont pas toujours porté le pantalon et que cela n'a pas été facile pour elles de commencer à le faire. Autour, une série de 12 photos montrant une évolution de la femme en jupe vers la femme en pantalon et de l'homme en pantalon vers l'homme en jupe.

Une exposition "internationale" :

17 hommes porteurs de jupes de tous pays (Etats-Unis, Brésil, Ecosse, Irlande, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique et plusieurs régions de France) ont acceptés de répondre à nos questions et de nous envoyer des photos d'eux. Les visiteurs ont pu les découvrir, lire leurs anecdotes, ... en français et en anglais, comme par exemple Vincent qui nous explique pourquoi il a décidé de se marier en jupe.
Hommes interviewés : Joël, Jérôme, Martin, Francis, Dominique, Carl, Chris, Tim, Greg, Scott, Vince, Rommel, Ian, Alex, Thomas, Paul et Vincent.

Une exposition "artistique" :

Connus ou non par les visiteurs, ces 8 hommes du Limousin portant une jupe, pour la plupart pour la première fois pour l'exposition : tous en photos de 1,20 m sur 80 cm réalisées par une photographe-graphiste du Limousin. 8 photos représentant chacune une situation différente : l'homme d'affaire, le beau-gosse au bord de la piscine, le magicien avec son tour de passe-passe, l'ami des animaux sauvages, le châtelain, le groupe de musique, le motard en Harley et le randonneur. Devant vous, une vraie galerie artistique, avec une série de photos unique en son genre ! Des photos toutes aussi belles les unes que les autres !

Une exposition de "mode et stylisme" :

Jamais, à notre connaissance, il n'y a eu autant de jupes pour hommes de couturiers différents regroupées dans un même endroit en France : pas moins de 6 couturiers de 4 pays différents : Royaume-Uni, Belgique, Suisse et France. Des jupes courtes, des jupes longues, des droites, des amples, avec poches, sans poches, ... une vraie diversité était présentée en quelques coup d'oeil. Pour l'anecdote, des femmes venues à l'exposition "jalousaient" les hommes car elles ne trouvaient dans leurs boutiques les styles de jupes présents ici.

Une exposition "musicale" :

iojik et Niko du groupe iojik de Condat-sur-Vienne ont interprété en exclusivité et en avant-première la chanson "homme en jupe". Cette chanson, une première sur le sujet à notre connaissance, est née de "Mâles en jupe, bien en Limousin". En effet, l'exposition a donné l'idée de sa création à iojik qui a fait appel à Noël Diamant-Berger pour l'écriture des paroles. En deux versions musicales, les paroles ont aussi été reprises par le groupe Tonton Falcon qui l'interprète avec son propre style et l'intègre à son répertoire et sur scène.

Une exposition "appréciée" :

Des visiteurs ont laissé un petit mot, un commentaire, un avis sur le livre d'or à disposition et je l'ai remercie. Beaucoup des avis laissés concernaient l'exposition elle-même et donc l'important travail que celle-ci m'a donné. Ces messages tous positifs sur l'exposition et encourageant m'ont personnellement touchés. Se sont ajoutés des commentaires oraux, tous aussi positifs. Suite à la visite d'un professeur, un lycée nous a même proposé d'accueillir l'exposition lors de ses portes-ouvertes de mars 2013. Pour l'anecdote : certaines femmes venues à l'exposition jalousaient les hommes présents car les jupes allaient mieux à ces hommes qu'à elles.

çà marche pour les hommes en jupe et les femmes qui les accompagnent :

En parallèle de l'exposition, le dimanche matin était organisée une randonnée d'hommes et de femmes où les hommes étaient en jupe. Pascal est un homme du CAF (Club Alpin Français) de Limoges qui a découvert l'existence du projet d'exposition via un randonneur porteur de jupe du CAF de Paris (Christian). Pascal est devenu l'un des hommes du Limousin qui ont joué les mannequins d'un jour pour une séance photo, en jupe, réalisée par Christelle Rama. Et c'est là qu'il a eu l'idée d'organiser cette randonnée le jour de l'exposition à laquelle ont participé des personnes du coin et d'autres régions.