Peut-être ne le savez-vous pas, j'ai obtenu en août 2016 l'autorisation d'aller en jupe au travail (fonction publique) sous la condition que je ne sois pas en contact avec le public dans le cadre de ma profession et que ma tenue reste sérieuse.

Quelques mois après, j'ai eu l'autorisation d'organiser mon exposition dans la cafétéria de l'établissement public et réservée à mes collègues (550 environ dans le bâtiment). Par conséquent, l'exposition "Les jupes masculines" y a eu lieu la semaine du 15 au 19 mai 2017. 

L'ouverture d'esprit de ma hiérarchie actuellement en place est admirable, quand on sait qu'un enseignant adhérent de l'association Hommes en jupe a été réprimandé pour être allé au travail en kilt. Un grand merci à elle !

L'exposition a été annoncée par la Direction de la communication sur l'intranet et j'ai pu mettre des affiches de l'événement à toutes les entrées et sorties dans le bâtiment.

 

Contenu de l'exposition :

Par manque de place, je n'ai pu installer la totalité de l'exposition, et l'événement n'étant pas surveillé j'ai évité d'y mettre des choses de valeur (jupes pour hommes de couturiers, grandes photos de 1m20). 

Mes collègues ont pu voir en allant boire un café ou en se restaurant le midi :

- un aperçu de la mode masculine dans l'histoire et dans le monde,

- des interviews de porteurs de jupes dans le monde,

- le travail d'étudiantes du lycée Le Mas-Jambost de Limoges sur le sujet de la jupe masculine,

- les créations des enfants du Centre de loisir d'Ambazac,

- les photos des photographes Christelle Rama, Louise Dumont et Floriant Chamare,

- des mannequins sur pied : tenue d'époque, sarong indonésien, costume-jupe, jupes courtes et jupes longues.

- des brochures de l'association Hommes en jupe.

Les retours :

Les retours directement ou indirectement revenus à mes oreilles (retours essentiellement de femmes) :

- Quelques femmes m'ayant vu installer l'exposition ont montré leur enthousiasme à cette dernière.

- "Belle expo", "Expo bien documentée", "Belles tenues exposées" (aussi bien d'hommes que de femmes).

- Ils ont pris conscience que les hommes ont toujours porté des jupes et que ce n'est donc pas nouveau.

- Félicitations sur mon audace et mon courage de porter la jupe au travail.

- Fierté d'être dans un établissement public aussi ouvert.

- Quelques hommes viriles qui pensent perdre leur virilité avec une jupe (bon ceux-ci n'ont pas forcément été voir l'exposition).

Les points positifs : 

- La plupart des retours sont positifs.

- Même les collègues qui ne se seraient pas déplacé car le sujet ne les intéresse pas ou sont remplis de préjugés, ont pu côtoyer l'exposition qui était dans la même salle que leur lieu de pause et restauration, et ne pouvaient manquer l'affiche qui montrait que les "jupes masculines" existaient. 

- et indéniablement la faisabilité de cette exposition sur un lieu de travail, et de plus dans un établissement public de l'Etat.