L'exposition "Mâles en jupe, bien en Limousin" est, à ma connaissance, une première en France, voire exceptionnelle au monde. Elle a eu lieu lors de sa première édition les 15 et 16 avril 2012 dans la commune d'Ambazac en Haute-Vienne.

La réaction principale des visiteurs a été leur étonnement de voir une exposition aussi grande et aussi "garnie", ils ne s'y attendaient pas. Nous avons reçu souvent des félicitations pour l'important travail réalisé.

Une exposition "bénévole" :

Dès leur arrivée, ils ont pu découvrir plus de 24 partenaires/participants de l'exposition qui ont aidé de différentes façons à la réalisation de cet évènement, et ce, bénévolement. L'exposition, sans eux, n'aurait pu être ce qu'elle a été et je les remercie encore grandement. Ce qui peut paraître étonnant et en même temps peut montrer une grande ouverture d'esprit, c'est que la plupart de nos partenaires/participants n'ont rien à voir avec la jupe masculine. A ces partenaires s'ajoutent des femmes, hommes et enfants qui ont donné un coup de main, qui ont apporté des conseils, ... de façon personnelle, sans représenter une association ni une entreprise. Quand j'ai déménagé dans le Limousin, cette région avait la réputation d'être fermée d'esprit. Pourtant la plupart des participants bénévoles de l'exposition sont de cette région. "Bien en Limousin" dans le nom de l'exposition n'était pas juste pour faire un jeu de mot mais bien pour mettre à l'honneur ces Limousins.

Une exposition "limousine" :

Il faut savoir que des porteurs de jupe répartis aux quatre coins de la France, de Belgique et de Londres sont venus spécialement pour l'exposition. Nous ne pouvions faire l'exposition "Mâles en jupe, bien en Limousin" sans leur faire découvrir cette belle région de France. Photos, cartes, documentation ont été gentiment donnés par l'Office du Tourisme d'Ambazac.
Une exposition "culturelle" :

Pas moins de 18 croquis avec textes explicatifs en français et en anglais et 67 images couleurs ont montré aux visiteurs un aperçu du costume masculin de la préhistoire à nos jours, en passant, entre autres, par la tunique romaine et la robe d'avocat. Cette partie de l'exposition est le résultat d'un important travail de recherches dans des livres et sur internet, de traduction et de mise en pages permettant une homogénéité dans la présentation. Cette partie de l'exposition a montré ou a rappelé que nous n'avions "rien inventé" (propos de visiteurs) et qu'une actualisation de la jupe à l'homme d'aujourd'hui est ce qu'il y a de plus normal.
Une couturière de Los Angeles, spécialisée dans la confection de costumes d'époque, nous a permis de montrer "en vrai" des tenues portées par des hommes grecs, romains et égyptiens et accompagnées de textes explicatifs. A cela ce sont ajoutées deux tenues portées par les hommes d'Asie. Pour l'anecdote : un garçon de 9 ans, passionné d'histoire nous expliqua sa grand-mère, faisait des aller-retour entre les croquis/textes et les tenues, desquelles il a fait le tour pour voir comment elles étaient faites et portées. Il a noté dans le livre d'or "J'ai bien aimé les robes".
Une exposition "pédagogique" :

Durant deux années scolaires, nous avons pu travailler sur le sujet de la jupe pour homme avec des classes du domaine de la mode de deux lycées de Limoges. A l'occasion de l'exposition, nous avons présenté le travail réalisé par des étudiantes de BTS. C'est ainsi que les visiteurs ont pu découvrir huit jupes pour hommes portées par des mannequins sur pied et les planches de croquis correspondants, montrant de quelles bases se sont inspirées les étudiantes. Un des objectifs donnés aux étudiantes était de créer des jupes qui pourraient plaire aussi aux hommes qui n'en portent pas à ce jour. Parmi ces huit jupes, plusieurs ont plu à la fois à des hommes qui ont l'habitude de porter ce vêtement et à la fois à des hommes qui l'ont découvert via l'exposition. Propos d'un homme en jupe de Paris : "J'ai trouvé les modèles réalisés par les étudiantes de Limoges très élaborés et dignes des modèles proposés par les créateurs confirmés". Les tissus et accessoires ont été chaleureusement donnés par un magasin de tissus de Limoges.
Une exposition "d'échanges" :

Des hommes en jupe, des vrais, et en vrai, venus de partout... : Étaient présents des adhérents de l'association HeJ (hommes en jupe) venus de Rouen, Saint-Malo, Strasbourg, Poitiers, Bordeaux, Paris mais aussi de Belgique. Se sont ajoutés un second porteur de jupe de Belgique, un Australien de Londres mais aussi des porteurs de jupes du Limousin que nous ne connaissions pas auparavant. Certains étaient accompagnés de leur compagne. La présence de ces porteurs de jupe a apporté un vrai plus de convivialité, d'échanges avec les visiteurs et de bonne ambiance mais aussi de démonstration de diversité dans le port de la jupe, quelque soit le physique (petit, grand, ...) et le style. Cela a été aussi l'occasion pour les hommes en jupe de discuter entre eux, autrement que par internet. Selon un adhérent de HeJ, ce fut le lieu ayant regroupé le plus d'hommes en jupe depuis la création de l'association. Cela a été un vrai plaisir pour moi de tous les accueillir dans ce moment inoubliable, aussi grâce à eux. Merci les HeJ !
Une exposition de toutes générations :

L'exposition a été l'occasion pour des enfants d'un Centre de loisirs de réaliser une activité manuelle et artistique sur les hommes en jupe et de voir leurs créations exposées. C'est ainsi que les visiteurs ont pu découvrir en dessin et papier-peint un homme en djellaba, un homme en jupe, chemise et cravate, un homme asiatique, ... De vrais petits artistes !

et les femmes commencèrent à porter le pantalon... :

Notre résumé historique du port du pantalon par les femmes a rappelé que celles-ci n'ont pas toujours porté le pantalon et que cela n'a pas été facile pour elles de commencer à le faire. Autour, une série de 12 photos montrant une évolution de la femme en jupe vers la femme en pantalon et de l'homme en pantalon vers l'homme en jupe.

Une exposition "internationale" :

17 hommes porteurs de jupes de tous pays (Etats-Unis, Brésil, Ecosse, Irlande, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique et plusieurs régions de France) ont acceptés de répondre à nos questions et de nous envoyer des photos d'eux. Les visiteurs ont pu les découvrir, lire leurs anecdotes, ... en français et en anglais, comme par exemple Vincent qui nous explique pourquoi il a décidé de se marier en jupe.
Hommes interviewés : Joël, Jérôme, Martin, Francis, Dominique, Carl, Chris, Tim, Greg, Scott, Vince, Rommel, Ian, Alex, Thomas, Paul et Vincent.
Une exposition "artistique" :

Connus ou non par les visiteurs, ces 8 hommes du Limousin portant une jupe, pour la plupart pour la première fois pour l'exposition : tous en photos de 1,20 m sur 80 cm réalisées par une photographe-graphiste du Limousin. 8 photos représentant chacune une situation différente : l'homme d'affaire, le beau-gosse au bord de la piscine, le magicien avec son tour de passe-passe, l'ami des animaux sauvages, le châtelain, le groupe de musique, le motard en Harley et le randonneur. Devant vous, une vraie galerie artistique, avec une série de photos unique en son genre ! Des photos toutes aussi belles les unes que les autres !
Une exposition de "mode et stylisme" :

Jamais, à notre connaissance, il n'y a eu autant de jupes pour hommes de couturiers différents regroupées dans un même endroit en France : pas moins de 6 couturiers de 4 pays différents : Royaume-Uni, Belgique, Suisse et France. Des jupes courtes, des jupes longues, des droites, des amples, avec poches, sans poches, ... une vraie diversité était présentée en quelques coup d'oeil. Pour l'anecdote, des femmes venues à l'exposition "jalousaient" les hommes car elles ne trouvaient dans leurs boutiques les styles de jupes présents ici.
Une exposition "musicale" :

iojik et Niko du groupe iojik de Condat-sur-Vienne ont interprété en exclusivité et en avant-première la chanson "homme en jupe". Cette chanson, une première sur le sujet à notre connaissance, est née de "Mâles en jupe, bien en Limousin". En effet, l'exposition a donné l'idée de sa création à iojik qui a fait appel à Noël Diamant-Berger pour l'écriture des paroles. En deux versions musicales, les paroles ont aussi été reprises par le groupe Tonton Falcon qui l'interprète avec son propre style et l'intègre à son répertoire et sur scène.
Une exposition "appréciée" :

Des visiteurs ont laissé un petit mot, un commentaire, un avis sur le livre d'or à disposition et je l'ai remercie. Beaucoup des avis laissés concernaient l'exposition elle-même et donc l'important travail que celle-ci m'a donné. Ces messages tous positifs sur l'exposition et encourageant m'ont personnellement touchés. Se sont ajoutés des commentaires oraux, tous aussi positifs. Suite à la visite d'un professeur, un lycée nous a même proposé d'accueillir l'exposition lors de ses portes-ouvertes de mars 2013. Pour l'anecdote : certaines femmes venues à l'exposition jalousaient les hommes présents car les jupes allaient mieux à ces hommes qu'à elles.
çà marche pour les hommes en jupe et les femmes qui les accompagnent :

En parallèle de l'exposition, le dimanche matin était organisée une randonnée d'hommes et de femmes où les hommes étaient en jupe. Pascal est un homme du CAF (Club Alpin Français) de Limoges qui a découvert l'existence du projet d'exposition via un randonneur porteur de jupe du CAF de Paris (Christian). Pascal est devenu l'un des hommes du Limousin qui ont joué les mannequins d'un jour pour une séance photo, en jupe, réalisée par Christelle Rama. Et c'est là qu'il a eu l'idée d'organiser cette randonnée le jour de l'exposition à laquelle ont participé des personnes du coin et d'autres régions.