- Interview : 7 décembre 2008

Maastricht, la ville où je suis né le 27 février 1968 et où je vis et travaille encore à ce jour, est principalement familière des modèles réduits que je fabrique. 

Pourtant, ces modèles réduits ne sont qu'une petite partie de ma production artistique.

 

 

 

Plus que toute autre chose, je fais de l'installation artistique, d’objets et de dessins. De plus, une grande partie de mon travail consiste à concevoir des expositions et autre travaux dans l'espace avec une préférence pour le traitement de questions complexes et des endroits difficiles. Dans une moindre mesure, j'aborde le domaine de la mode masculine et la photographie.  Parfois je crée des sons et lumières. Bien que mon travail présente une variété d'expression, de thèmes et de style, cela montre une cohérence fédératrice, ce qui peut être défini comme une relation entre les gens et leur entourage immédiat.  De mon point de vue humaniste, j'essaie de représenter ce thème avec des mots et des dessins avec une tournure humoristique.

Depuis près de 20 ans, je suis en couple avec ma femme Goonie A côté de son travail en tant que médecin du travail, elle prend part à de nombreux projets culturels, projets sur Maastricht, mais nous avons également collaboré de nombreuses fois sur des projets. Un de ces projets est Saaibestrijding, dans lequel elle a fait beaucoup de photographies. Saaibestrijding ("lutte contre la tristesse") est sur les premiers pas de la ré-introduction de couleur et de créativité  dans la mode masculine, après 2 siècles dominés par le noir et le gris. Souvent en collaboration avec des stylistes créatifs, fabricants, des photographes et toute personne enthousiaste, je crée et porte d' "autres" choses et l'une d'entre elle est la jupe.

Pour moi, ce n'est rien d'extraordinaire, je considère la jupe comme un vêtement unisexe. Permettez-moi d'être clair : la jupe pour homme n'est pas la cible, c'est l'un des nombreux éléments de Saaibestrijding.

Quel type de jupes portez- vous ?

Les seules jupes que je porte sont celles qui sont spécialement dessinées et faites pour moi.  Je ne porte jamais de jupes faites à l'origine pour les femmes. Elles ont une autre carrure, et je dois dire que la plupart des photos que l'on peut trouver sur le net d'hommes en jupe sont, pour cette raison, horrible.

Depuis quand portez- vous des jupes ?

Je ne m'en souviens pas exactement, je pense que cela doit faire 5 ans ou plus. Cela dépend aussi de la définition d'une jupe.

Ou portez- vous la jupe ?  

Cela dépend de la situation. A Maastricht, je suis plus ou moins bien connu en tant qu'artiste / concepteur d'événements. Afin d'éviter que mon autre travail soit associé aux vêtements que je porte, je ne porte pas de jupes (ou autre vêtements de Saaibestrijding)  partout et à chaque occasion. Par exemple, à un vernissage je porte ce que j'ai de plus extra-ordinaire, mais lorsque je veux faire des photos d'un vieux quartier lorsque je voyage en dehors de l'Europe, je ne le fais pas. Bien sur. 

Quelle a été la réaction de votre entourage ?

Ha, ha, c'est une bonne question. Ma femme Gonnie est une de mes plus grosses supporters, nous détestons tous les deux le rôle inutile traditionnel de l'homme et de la femme dans la société occidentale et l'étiquette stupide de la mode qui en résulte. Nous pensons que les gens doivent développer et suivre leurs propres idées dans la vie. Dans mon entourage et dans les espaces publics, mes expériences sont presque toutes uniquement positives lorsque je porte une jupe ou autre chose qui n'est pas habituellement par les hommes. Il semble que les femmes aiment mes vêtements plus que les hommes, mais cela a sans doute à voir avec le fait que les hommes sont moins expressifs pour donner leur opinion.

Pour vous, quel style doit avoir un homme pour que son port de la jupe soit mieux accepté ? 

Pensez avec goût - tout ce que vous portez doit correspondre. Et ne considérez pas la jupe comme quelque chose de spécial. Et ne portez pas de jupes féminines. Si vous ne savez pas ou vous procurer des jupes pour hommes, alors trouver quelqu'un (sur le Net) qui utilisera la machine à coudre. Ou faites les vous mêmes ! Je pense que porter une jupe n'est pas la raison des réactions négatives, c'est la façon de la porter.